Notre histoire

Piran, l'autre sel ! Découvrez son secret

Piran est une petite ville fortifiée touristique pleine de charme, sur la côte adriatique de la Slovénie. Le parc naturel où est produit le sel (Sečovlje Salina) se situe le long de la frontière slovène-croate, à l'extrême sud-ouest de la Slovénie, au sud de Piran.

Sa partie nord, où la production du sel est encore active, s'appelle Lera. La partie sud du parc, appelée Fontanigge, est séparé par le lit de la rivière Drnica.

À Fontanigge, la récolte du sel a été abandonnée dans les années 1960.

À Lera (bassins encore actifs), les champs de sel utilisés pour la cristallisation du sel sont séparés des champs de condensation de l'eau de mer (bassins d'évaporation). La différence entre les deux procédés réside donc dans le processus technologique associé à la préparation de la saumure, à la récolte et au stockage du sel et à des instruments très divers. Leurs caractéristiques communes résident dans le fait qu’à Fontanigge et à Lera les sauniers cultivent au fond des salines le «petola», un type particulier de bio sédiment qui empêche la boue de mer de se fondre dans le sel. Le temps empêche les ions séparés de s'accumuler dans le sel.

C’est grâce à ce procédé que le sel de Piran est blanc naturellement et qu’il ne subit aucun traitement.

Les autres sels marins sont gris et ont besoin d’être raffinés pour devenir blanc. C’est donc la boue de fond des salines qui donne cette teinte grise au sel. Un sel de mer raffiné perd de ses propriétés ; il est moins riche en magnésium ainsi qu'en oligo-éléments et en fer.

Notre sel marin blanc de Piran est léger et riche en minéraux contenus dans les cristaux. Son goût exquis exceptionnel apportera encore plus de qualité à votre cuisine. Sa blancheur donnera une touche raffinée à votre table. Préférez-le au sel gris !

Le sel blanc de Piran bénéficie de l’Appellation d’Origine Protégée (AOP).

"Le sel est ce que la mer n'a pas pu rendre au ciel."